Collection FREE SPIRIT

Les "No / Low" alcools

La nouvelle catégorie "santé" des spiritueux.

La tendance des alcools "NO / LOW"

dans le monde des spiritueux.

La modération et la sobriété en matière d'alcool étant de plus en plus répandues parmi les consommateurs,
les catégories de boissons sans alcool et à faible teneur en alcool sont passées à la vitesse supérieure
pour répondre à une demande, elle-même en pleine croissance.

La belle promesse

d’une catégorie émergente

Prendre soin de sa santé en veillant à consommer de façon plus raisonnée est à l’origine de cette tendance en plein essor.

Les marques de spiritueux « mainstream », mais pas seulement, l’ont bien compris et proposent une offre de plus en plus variée de produits adaptés.
Ainsi, ces dernières années, les marques pionnières de ce nouvel espace "No Low" se sont d’abord concentrées sur les « spiritueux à base de botaniques » tel que le gin.
Aujourd’hui, ce secteur continue de croître rapidement, grâce à l’apport de nombreux nouveaux entrants. Et l’offre s’est depuis considérablement élargie en apportant de nouvelles créations, substituts d’alcools bruns (tels que des bourbons, les whiskeys US, les tequilas ou les rhums) mais également de nouvelles propositions d’apéritifs ou de parfums (saveurs).

La disponibilité de ces produits a considérablement augmenté grâce à leur présence accrue dans les chaînes de supermarchés ainsi que les bars, ou auprès de détaillants spécialisés en ligne.

« Boire moins

mais mieux »…

La génération des ‘Millenials’ ont, sans conteste, joué un rôle prépondérant dans toutes les évolutions et les dernières tendances marquantes du marché. Avec les produits « No and Low alcohol », elle ne déroge pas à cette règle en réaffirmant sa quête de singularité et de partis-pris forts mais aussi fait écho à son extrême sensibilité aux thèmes de la Santé et de l’Ethique.

L’accélération de cette tendance s’est vue renforcée suite au bouleversement mondial de 2020. La pandémie a apporté avec elle non seulement la menace manifeste de la maladie, mais aussi une restriction des déplacements personnels, un isolement social accru et une instabilité économique. Dans ce contexte, l'importance d'un mode de vie sain n'a jamais été aussi immédiate. Dans le secteur des boissons, les choix fonctionnels ont donc poursuivi leur trajectoire ascendante.
On l’aura compris, la santé personnelle reste un facteur de motivation important dans le choix des produits, en particulier sur les marchés plus développés. L'accent mis sur la fonction et le bien-être ont débouché sur des alternatives sans alcool qui jouent désormais un rôle de plus en plus important dans un portefeuille de produits diversifié.

A cette approche s’est greffée la tendance aux produits Premium. Les consommateurs dans leur ensemble recherchent des produits de qualité supérieure, même si cela implique de consommer moins mais mieux.



Une catégorie dynamique : l’arrivée de nouvelles marques

Cette catégorie en plein essor est propice aux lancements de nouveaux produits :

Avec le boom du gin qui bat son plein, il n'est pas étonnant que la première vague de spiritueux sans alcool se soit concentrée d’abord sur la création d'une alternative au gin, qui rappelons-le est fondé sur l’association de plantes. Des alternatives sans alcool à d'autres alcools blancs, comme la vodka, ont rapidement suivi sous des marques comme Stryyk.

Les spiritueux bruns, aussi dépendants soient-ils du bois, du temps et de l'alcool en tant que futurs constituants de leur future saveur, sont restés un peu plus difficiles à recréer pour les fabricants.

Pernod Ricard a été l'un des premiers à s'y essayer avec sa marque Celtic Soul, lancée à la mi-2019, qui était décrite comme un « dark spirit » sans alcool.

En règle générale, on peut retenir que :

  • Les marques « mainstream » emboitent le pas : aujourd'hui, alors que la catégorie arrive à maturité et que les techniques de production s'améliorent, le marché voit un certain nombre d'extensions de marques, avec des produits lancés sous le nom de marques parentes existantes.
  • Extension de marques : Beaucoup de spiritueux non alcoolisés de la première vague ont récemment élargi leurs gammes (différentes saveurs)
  • Les apéritifs : Avec la popularité sans faille du spritz et des apéritifs amers, les petites marques artisanales et  multinationales, lancent de plus en plus de marques d'apéritifs à NoLo Alcohol.
  • Les concentrés : Apparaissent un certain nombre de produits en essences concentrées qui offrent aux consommateurs « le goût du gin », avec une teneur en alcool réduite surtout s’ils sont servis en petite quantité!  (cf : Hayman's = nouveau gin "concentré", appelé Small Gin, qui est destiné à être utilisé en petites mesures).

Afin de répondre à la demande de différenciation pour des produits résolument premium, ces nouvelles marques font des choix de packaging audacieux, parfois sophistiqués. Elles n’hésitent pas à casser les codes, à marquer leur différence, et optent pour des contenants aux designs puissants ou versatiles.

 

 

Une tendance pour toutes les catégories de spiritueux

Aucune catégorie de spiritueux n’échappe à cette recherche d’authenticité, de production locale, de produits éthiques et sains, même si le marché est dominé par les gins, de nombreuses nouvelles expressions voient le jour dans des catégories telles que : le bourbon, le rhum, les apéritifs, la vodka, la tequila, etc.

Vous souhaitez
discuter de votre projet