Verrier chez Saverglass
Les Verriers du Groupe revendiquent fièrement l'Expertise transmise de génération en génération. Ils expriment leur créativité au travers de carafes et de bouteilles spectaculaires où se mélangent la maîtrise, la qualité et la pureté du verre de Saverglass.

Verrier :
une identité forte

Situé, non loin de Paris en France, Feuquières rayonne dans le monde entier depuis plus d’un siècle grâce à la transmission d’un savoir-faire unique, celui des maîtres-verriers.

Aujourd’hui, les verriers du Groupe Saverglass vivent cette passion et cet amour du verre dans les usines françaises de Feuquières, du Havre et d’Arques, mais aussi à l’international, à Ras al-Khaimah (Dubaï) à  Acatlan au Mexique ou à Ghlin en Belgique.

Ils cultivent une identité forte et revendiquent fièrement l’expertise transmise génération après génération, au gré des avancées technologiques. Ils expriment leur maîtrise et leur créativité sans cesse renouvelée au travers de flacons et bouteilles souvent spectaculaires.

Le verre
pur et recyclable à l’infini

De la puissance du feu, de l’extrême pureté du sable, de l’expertise verrière reposant sur un savoir-faire plus que centenaire, naît et resplendit la beauté du verre.

Chez Saverglass, le verre est composé d'un sable d’une grande pureté, de soude et de chaux à 95 %. Les 5 % restants, les plus déterminants, agissent sur les propriétés mécaniques, chimiques et optiques du verre et modifient les qualités de fusion et d’affinage. 

Le verre est aussi un matériau écologique par excellence ; c’est le seul matériau d’emballage recyclable à 100 % et à l’infini.

Le verre :
Un mélange « savant »

Tous les éléments qui composent le verre sont savamment dosés. Ils sont acheminés sur un tapis roulant vers les mélangeurs afin d’obtenir un mélange homogène auquel est ajouté le calcin provenant des chutes de verre de la production. Le verre recyclé permet ainsi de faire des économies d’énergies et de matières premières.

Le mélange est ensuite déposé sur le bain à l’intérieur du four. La température en fusion de 1 500 °C permet aux différents éléments de fondre et de s’associer au point de devenir une pâte homogène. Pour finir, le mélange en ébullition est acheminé au travers de canaux de distribution appelés feeders.

Un mélange « savant »

La magie de la transformation :
Maîtrise et qualité optimales

Les feeders forment alors une paraison, autrement dit une goutte de verre en fusion parfaitement calibrée en forme et en poids. Selon le type de production, cette goutte varie de 88 g pour une miniature de 5 cl à 5 kg pour un mathusalem. Elle est ensuite coupée net pour alimenter une machine de formage IS. 

Le formage consiste notamment à :

  • mettre en forme une paraison, selon un cahier des charges et un design précis, par moulage à l’aide d’un poinçon métallique d’air comprimé, 
  • créer un article en verre creux. 

Le procédé se déroule en 2 temps : 

  • la goutte en fusion est transformée par soufflage ou pressage en forme intermédiaire comportant l’embouchure finale, 
  • cette ébauche est ensuite transférée dans un moule finisseur qui, par soufflage d’air comprimé, donne la forme finale à la bouteille ou à la carafe. 

La fabrication automatique garantit aujourd’hui un niveau de qualité optimal et régulier. 

La magie de la transformation

La garantie de produits
Fiables et esthétiques

Pour garantir la solidité des produits, un traitement à chaud est appliqué. Les bouteilles sont recuites à 560°C de façon homogène afin d’annuler toutes les tensions dans le verre. Puis, elles sont refroidies progressivement dans l’arche de recuisson  (où la température de sortie est de 150°C). Le temps de passage dans l’arche de recuisson varie de 1 h 30 à 4 h selon les vitesses de fabrication et le poids des articles. 

À la sortie, les bouteilles reçoivent un traitement à froid complémentaire du traitement à chaud. Son objectif ? Augmenter le coefficient de glissement du verre, et donc limiter les possibilités de rayures, faciliter le transport sur les tapis convoyeurs et les lignes d’embouteillage. 
 

Fiabilité et esthétique

Un contrôle qualité aigu
Pour le confort de l’utilisateur

Tous les articles sont contrôlés un à un. Saverglass examine chaque paramètre à l’aide d’appareils de contrôles automatiques et visuels afin de vérifier le diamètre de débouchage, les dimensions des bouteilles, leur épaisseur et détecter d’éventuels défauts d’aspect et cassants.

La charte de qualité Saverglass est appliquée dans toutes les usines du Groupe avec un même degré d’exigence sur l’ensemble des produits. 
Les multiples opérations de contrôles garantissent une sécurité d’utilisation pour l’embouteilleur et le consommateur final.

Qualité

Vidéos